Les propositions de L'Institut Montaigne pour relancer plus facilement l'économie


institut montaigne, crise, economie
Les propositions de L'Institut Montaigne pour relancer plus facilement l'économie

"Les périodes de confinement strict ou assoupli, et la nécessité de travailler en coexistant durablement avec un virus en circulation vont bouleverser durablement nos organisations productives", s’émeuvent les apôtres de la mondialisation libérale, dans cette note qui liste une série de mesures pour "rebondir".

Il propose d'assouplir quelques “verrous juridiques persistants” en permettant aux entreprises de "déroger au temps de repos minimum quotidien de 11 heures minimum par jour dans le cadre d'un accord sur le droit à la déconnexion", ou en autorisant l'employeur "à titre temporaire (par exemple jusqu'en 2022) à imposer le rachat de jours de RTT pour les salariés au forfait sans majorations". Qui a dit que le monde d’après devait forcément être mieux que celui d’avant ?

L'Institut Montaigne souhaite également un "accroissement du temps de travail sans pour autant que la rémunération supplémentaire correspondante ne soit versée immédiatement par les entreprises". Par exemple, en intégrant le versement des heures supplémentaires "dans la formule de calcul de la réserve minimale de participation versée l'année suivante"... voire même ultérieurement. Autres mesures défendues : la suppression du jeudi de l'Ascension comme jour férié, en maintenant les écoles ouvertes, et celle en 2020 de la première semaine des vacances scolaires de la Toussaint.

“Plaçons-nous au mois de septembre. Si on est parvenu à relancer l’économie, à sauver des emplois, est-ce qu’il est normal de s’arrêter deux semaines à la Toussaint ? Je vous rappelle que jusqu’en 2012, on ne s’arrêtait qu’une semaine à la Toussaint”, a ainsi défendu Laurent Bigorgne à l’antenne de BFMTV. “Est-ce qu’on ne pourrait pas décider qu’au moins cette année, (...) dans un effort national de reprise, la Toussaint, ce ne sera qu’une semaine de vacances, et pas deux ? Ça ne me paraît pas inhumain, eu égard aux très nouvelles qu’on a déjà sur le front de l’emploi (...)”, explique celui qui avait fourni son adresse à l’association En Marche pour la domicilier lors de son lancement, en 2016.



Kweeped from kweeper.com by actualites 24 days ago
More Kweeps From kweeper.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading