“La police parisienne n’est ni violente ni raciste” : le préfet Lallement forcé de se justif


adama traoré, black lives matter
“La police parisienne n’est ni violente ni raciste” : le préfet Lallement forcé de se justif

Tandis que les États-Unis font face à un torrent de violence après la mort d’un Afro-américain, l’inquiétude grandit chez les forces de l’ordre françaises. En cause, au-delà du contexte outre-Atlantique, les coups qu’aurait reçu un adolescent de 14 ans lors de son interpellation à Bondy, le 25 mai. Alors, ce mardi 2 juin au matin, le préfet de Police de Paris, Didier Lallement, s’est adressé à ses hommes dans un message diffusé sur l’intranet de la préfecture, rapporte Mediapart.


« Pas de racisés ou d’oppresseurs racistes » dans la police
« Je sais la peine qui est la vôtre devant les accusations de violence et de racisme, répétées à l’infini par des réseaux sociaux et certains groupes d’activistes », a-t-il commencé, rappelant que « la police de l’agglomération parisienne n’est ni violente ni raciste ». « Il n’y a pas de race dans la police, pas plus que de racisés ou d’oppresseurs racistes. Il y a des fonctionnaires qui s’engagent pour la liberté, l’égalité et la fraternité et cela au quotidien ! », a poursuivi le préfet.



Kweeped from www.valeursactuelles.com by actualites 31 days ago
More Kweeps From www.valeursactuelles.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading