Rubrique-à-bloc

Tout sur la philatélie, le fromage au lait cru, les tringles à rideaux et les pinces à vélo …
antivol

Essai d'Isabelle Adjani

Kweeped from www.youtube.com by antivol 16 days ago


Essai d'Isabelle Adjani (à 15 ans) pour le film « Le Sauveur » de Michel Mardore.
Elle est en compétition avec Muriel Catala.
Et la gagnante est …
Suspense !
Commentaire de Michel Mardore.

antivol

Brèves de comptoir - Jean-Marie Gourio

Kweeped from www.babelio.com by antivol 9 days ago

C’est pas moi qui vais gueuler contre les publicités dans les boîtes aux lettres, c’est les seuls qui m’écrivent.

antivol

Prix Louis Delluc 1954

Kweeped from acertaincinema.com by antivol 14 days ago


Le prix est attribué à « Les Diaboliques » d'Henri-Georges Clouzot.

Sur la photo
assis de gauche à droite : Jean Renoir, Henri-Georges Clouzot et André Malraux.
debout de gauche à droite : Jacques Tati, Jacques Becker, Robert Bresson, G. Masso (??), Alexandre Astruc et Noël-Noël.

La photo réunie les anciens lauréats du prix Louis Delluc avec Clouzot.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Louis-Delluc  
À savoir :
Jean Renoir prix en 1937 pour « Les Bas-Fonds »
André Malraux en 1945 pour « Espoir, sierra de Teruel »
Jacques Tati en 1953 pour « Les Vacances de monsieur Hulot »
Jacques Becker en 1949 pour « Rendez-vous de juillet »
Robert Bresson en 1950 pour « Le Journal d'un curé de campagne »
Alexandre Astruc en 1952 « Le Rideau cramoisi »
Noël-Noël en 1948 pour « Les Casse-pieds » réalisé par Jean Dréville, mais dont Noël-Noël est l'acteur principal et le scénariste-dialoguiste.

Et le fameux G. Masso, inconnu au bataillon.
L'homme au dessus de Clouzot sur la photo.


Parmi les anciens lauréats ils manquent :
Jeff Musso prix en 1938 pour «Le puritain »
Marcel Carné prix en 1939 pour « Le Quai des brumes »
Jean Cocteau en 1946 pour « La Belle et la Bête »
et Nicole Védrés en 1947 pour « Paris 1900 »

Il est donc possible que G. Masso soit en fait Jeff Musso, mal orthographié.

antivol

C'est Elle, c'est Lola.

Kweeped from www.theadora.fr by antivol 17 days ago


Celle qui rit à tout propos, celle qui dit l'amour c'est beau.
Celle qui plaît sans plaisanter.
Celle qui rit de tout cela, qui veut plaire et s'en tenir là.
C'est elle, c'est Lola
Naymark

antivol

Fin - The End

Kweeped from www.telerama.fr by antivol 23 days ago

...

antivol

GENERIQUE: la mort du mot "Fin"

Kweeped from www.generique-cinema.net by antivol 30 days ago

La photo sur le mot fin
Peut fair' sourire ou pleurer

antivol

Are you still happy ?

Kweeped from www.youtube.com by antivol 60 days ago


Cricket : Hey Slim, are you still happy ?
Slim : What do you think ?

Extrait de « Le Port de l'angoisse » (To Have and Have Not) avec Humphrey Bogart, Lauren Bacall, Walter Brennan, Hoagy Carmichael, un film réalisé par Howard Hawks. (1944)

antivol

Clouzot et Romy Schneider, c'est L'Enfer !

Kweeped from hillofbees.files.wordpress.com by antivol 7 days ago


Henri-Georges Clouzot avec Romy Schneider sur le tournage de « L'Enfer » film inachevé d'Henri-Georges Clouzot partiellement tourné en 1964.

Effet visuel préparé pour le film : http://www.gartenbergmedia.com/dvd/gfx/INFERNO-1.gif 

En 1994 est sorti « L'Enfer » réalisé par Claude Chabrol d'après le scénario du film de Clouzot.

En 2009 le documentaire « L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot » de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea, raconte l'aventure de ce film inachevé.

antivol

Lola Naymark

Kweeped from www.theadora.fr by antivol 18 days ago


Lola Naymark est une jeune actrice française découverte dans « Brodeuses » d'Éléonore Faucher en 2004.
Depuis on a pu la voir chez Guédiguian ou au théâtre dans « Les Liaisons dangereuses » mise en scène par John Malkovich.
Elle a petit rôle mais remarqué dans « Brèves de comptoir ».
En plus de son talent d'actrice, elle est un petit peu canon la Lola.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lola_Naymark 

antivol

Copains d'avant

Kweeped from 3.bp.blogspot.com by antivol 43 days ago


Pour beaucoup (tous?) sur internet, cette image représente John Wayne et John Ford.
Pour John Wayne, je crois qu'on peut être d'accord.
Pour la deuxième personne, c'est plus difficile.
Sur l’excellent site en anglais « Cinephilia and Beyond »,
une commentatrice (Diana) a transcrit la dédicace présente sur la photo et a précisé le nom de l'acolyte du Duke.
“They say you can count them on one hand, Henry. Count me in. Duke ‘ The man in the picture is Henry Hathaway.
http://cinearchive.org/post/36146262966/pappy-and-the-duke  

Ps : « Duke » c'est le surnom de John Wayne et « Pappy » celui de John Ford.

antivol

Objet : Demande de changement de titre : Film : « J'EN PEUX PLUS, ENFILE MOI »

Kweeped from www.kweeper.com by antivol 66 days ago


Cette lettre fait partie de la collection personnelle de Christophe Bier.
http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2014/04/09/877992/images/censure.jpg 
Christophe Bier est l'auteur de « Censure-moi - Histoire du classement X en France ».

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading