Du post-historique au post-humain : la déshumanisation progressiste (par Lewis Mumford)


ecologie, biologie, société, utopie, dystopie
Du post-historique au post-humain : la déshumanisation progressiste (par Lewis Mumford)

L’expression « homme posthistorique » a été forgée par M. Roderick Seidenberg dans un livre lucide publié sous ce titre. Réduite à ses grandes lignes, sa thèse est que la vie instinctive de l’homme, primordiale tout au long de son passé animal, a perdu du terrain au cours de l’histoire, tandis que son intelligence consciente prenait de plus en plus fermement le contrôle d’une activité après l’autre. Ainsi la vie organique elle-même est passée au second plan, au profit de ce que l’intelligence permet de comprendre et d’utiliser, c’est-à-dire le processus causal, dans lequel les acteurs humains se voient conférer le même statut que les moyens non humains. En se détachant de l’instinctif, de l’intentionnel et de l’organique, et en s’attachant au causal et au mécanique, l’intelligence a pu contrôler plus efficacement toutes les activités : aujourd’hui, elle ne cesse d’étendre ses conquêtes du domaine des activités « matérielles » à celles qui sont biologiques et sociales ; et tout ce qui dans la nature de l’homme ne se soumettra pas de bon gré à l’intelligence sera, avec le temps, écrasé ou éradiqué.

Lewis Mumford (1895-1990) est un historien américain, spécialisé dans l’histoire de la technologie et de la science, ainsi que dans l’histoire de l’urbanisme.
Philosophe et historien des techniques éminent, Lewis Mumford s’est attaché à décrire la genèse et les conséquences de la société industrielle. Écrivant avant la Seconde Guerre mondiale, il développe une vision du monde moderne extrêmement critique, en particulier envers les techniques et technologies militaires.

Lors de la « chasse aux sorcières » du McCarthysme, ses positions critiques lui valent à plusieurs reprises d’être accusé de sympathie envers le communisme et donc inquiété professionnellement ; il ne manque pas de préciser que le système communiste n’avait rien à envier aux autres systèmes économiques. Autrement dit, ses positions étaient au-delà de ce clivage doctrinal.

Étayant sa démonstration d’informations et de faits historiques très précis, il analyse ce qui constitue les racines du mode de vie industriel. Ces racines remonteraient ainsi, selon lui, aux toutes premières usines d’armement (où le travail était déjà fragmenté, ou « rationalisé ») dès la fin du xviie siècle ; c’est-à-dire bien avant ce que l’on nomme la « première révolution industrielle ».

Les événements récents, en matière climatique ou stratégique, ont apporté un regain d’actualité à ses écrits.



Kweeped from partage-le.com by blindman 1156 days ago
More Kweeps From partage-le.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

blindman

Le temps est compté : interview avec un éco-saboteur (partie 3)

Kweeped from www.partage-le.com by blindman 10 days ago

Cet interview permet de comprendre à quel point l'utilisation de la violence quelle qu'elle soit est une procédure complexe loin des réactions compulsives pourtant bien compréhensibles...

blindman

Les médias mentent et les enfants sont instrumentalisés : à propos d’un soi-disant recours en j

Kweeped from www.partage-le.com by blindman 10 days ago

Ces derniers jours, comme à leur habitude, la plupart des médias de masse ont fait ce qu’ils savent faire le mieux. Raconter n’importe quoi, n’importe comment. Le premier problème avec cette histoire de « plainte », « d’action en justice », c [...]

blindman

Quand la règle d'or remplacera la règle en plastique

Kweeped from www.kweeper.com by blindman 72 days ago

Exemple : faire planter 300 millions d'arbres par des salariés au lieu des bénévoles.
Ramasser nos "merdes" c'est un des seuls métiers cohérent à nôtre époque, mais pour que çà infuse les derniers neurones non plastifiés qui nous restent il va [...]

blindman

GREAT, GATER, GRETA

Kweeped from www.partage-le.com by blindman 10 days ago

En revanche, j’ai entendu Greta affirmer, à de nombreuses reprises, qu’elle ne voulait pas particulièrement faire ce qu’elle fait, qu’elle ne devrait pas faire ce qu’elle fait, être là où elle est, qu’elle devrait plutôt « être à l’é [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading