La Grande Tache rouge de Jupiter est-elle en train de disparaître ?


astronomie, jupiter
La Grande Tache rouge de Jupiter est-elle en train de disparaître ?

« Depuis dix-sept ans que j’observe Jupiter régulièrement, je n’ai jamais vu ça », souligne Anthony Wesley.

Cela fait environ deux siècles que l'on connait les variations dans le temps du champ magnétique de la Terre et plus d'un siècle que l'on a découvert ses inversions sur une bien plus grande période de temps. Cela fait pourtant moins d'un siècle que l'on a une idée relativement claire de l'origine du champ magnétique de notre planète, via une géodynamo auto-excitatrice, et c'est seulement depuis le début du XXIe siècle que l'on commence à reproduire en laboratoire son fonctionnement en particulier avec la célèbre expérience VKS.

Planétologues et astrophysiciens sont raisonnablement sûrs que les magnétosphères intenses associées au Soleil et à des géantes gazeuses, comme Jupiter et Saturne, sont aussi le fruit d'une telle dynamo bien qu'il y ait des différences. Le plasma à l'intérieur du Soleil n'est évidement pas semblable à l'alliage de fer-nickel liquide dans le noyau de la Terre, et encore moins que l’hydrogène liquide qui devient même un métal conducteur à hautes pressions dans les entrailles de Jupiter.

On devait donc s'attendre à observer des variations dans le temps des magnétosphères de ces astres et c'est bien ce que vient de confirmer, dans le cas de Jupiter, une équipe de chercheurs états-uniens dans un article publié dans le célèbre journal Nature Astronomy.

Les changements, mis en évidence dans la magnétosphère de Jupiter sur une période de presque 40 ans, sont faibles mais ils sont bien réels et ils permettent déjà de poser des contraintes sur ce qui se passe à l'intérieur de la géante et même d'apporter un début d'explication sur leur occurrence.

Selon les planétologues, ils sont en relation avec les vents zonaux (suivant un parallèle) de Jupiter, bien visibles avec ces bandes nuageuses caractéristiques. Ces vents s'enfonceraient profondément, jusqu'à 3.000 km, sous la surface de Jupiter, c'est-à-dire justement aux profondeurs où l'hydrogène se comporte comme un liquide métallique conducteur. Il se produit alors des phénomènes de magnétohydrodynamique bien connus où les lignes de champ magnétiques « gèlent », c'est-à-dire qu'elles deviennent liées aux mouvements de la matière conductrice qui va donc les déformer en fonction de son écoulement.

Remarquablement, c'est au niveau du troisième pôle magnétique de Jupiter, baptisée la Grande Tache bleue, que les astrophysiciens ont découvert l'évolution temporelle du champ magnétique la plus importante.



Kweeped from www.cieletespace.fr by blindman 25 days ago
More Kweeps From www.cieletespace.fr

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

blindman

Jupiter

Kweeped from www.nasa.gov by blindman 81 days ago


La grande tache rouge a évolué : plus petite, plus ronde, plus au nord.

Trouvez des noms pour cinq des lunes de jupiter :
Il suffit d’envoyer sa ou ses propositions sur le tweeter @jupiterlunacy, en prenant soin d’écrire le #namejupitersmoons dan [...]

blindman

Bientôt des images...

Kweeped from www.nationalgeographic.fr by blindman 169 days ago


...du trou noir qui réside au centre de notre galaxie. Une photo de "rien" çà devrait être intéressant :-)

Mais le "développement" de l'image risque de prendre un peu de temps, en effet l'analyse d'ondes radio millimétriques du réseau internation [...]

blindman

"Dépenses inconsidérées" ?

Kweeped from www.kweeper.com by blindman 167 days ago


En 2018, les ressources du CNES atteindront 2 438 M€ :

Contribution à l’Agence spatiale européenne : 965 M€
Programme national : 726 M€
Programme d’Investissements d’Avenir : 58 M€
Ressources propres : 689 M€
Ce budget témoigne de [...]

blindman

En attendant les drones sur Mars

Kweeped from www.youtube.com by blindman 402 days ago


L'effet tempête de neige est produit par le ralenti des images, ce sont les particules autour de la comète combinées a l'effet du téléobjectif qui réduit la profondeur de champ.
La lumière sur la comète contribue aussi au réalisme du fx en nous do [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading