La médecine moderne permet-elle de vivre plus longtemps ?


santé, médecine

http://partage-le.com/2019/04/la-medecine-moderne-permet-elle-de-vivre-plus-longtemps-par-illana/  

En réalité, il est impossible de connaître l’espérance de vie des chasseurs-cueilleurs du Paléolithique, et si l’on s’en tient aux restes fossiles, pour les périodes très anciennes, le faible nombre de découvertes n’est pas représentatif de la mortalité néo-natale
En revanche, nous savons que l’environnement infectieux du Paléolithique était moins hostile que le nôtre actuellement
Actuellement, l’humain moyen vit environ 71,4 ans, selon l’Organisation mondiale de la santé (données de 2016)

Lorsque les humains ont commencé à renoncer à leur nomadisme et à cultiver des plantes, leur population a augmenté — et leur espérance de vie a chuté.

« La chose la plus importante n’est pas la médication, mais l’hygiène », explique Lieberman. Au cours du XIXème et du début du XXème siècle, les humains ont appris comment fonctionnaient les germes, ont commencé à construire des réseaux d’assainissement, à faire bouillir de l’eau pour l’accouchement et à s’assurer que l’eau qu’ils buvaient était propre. Les États ont aussi amélioré la distribution de nourriture, ce qui a fait diminuer la famine, explique Vijg.

« Nous pouvons remercier les programmes de santé publique plus que la médecine », explique Lieberman, notant qu’au moment où l’usage des antibiotiques devient grand public, après la Seconde Guerre mondiale, les taux de mortalité ont déjà largement décliné. En 1870, l’individu moyen en Europe ou en Amérique du Nord vivait un peu plus de 30 ans. L’espérance de vie a beaucoup augmenté à partir de ce moment, atteignant 58 à 65 ans en 1950.

« Alors pourquoi entends-je autant de gens parler de la médecine comme d’une sorte de ticket pour l’immortalité ? demande Lieberman, avec ironie. Savez-vous quelles sont les principales causes de mortalité aux USA ? » Après les maladies cardiaques, on retrouve le cancer. Puis l’erreur médicale.

« La médecine fait des choses formidables, estime Lieberman. Nous connaissons tous des gens qui ne seraient plus en vie sans elle. » Cependant, le plus souvent, les médecins aident les personnes déjà malades, et ne peuvent guérir les pathologies chroniques.

« Nous pouvons vous maintenir en vie pendant assez longtemps, explique Lieberman. Mais alors, les dommages sont là. Nous ne les soignons pas ; nous les gérons seulement le plus longtemps possible. »



Kweeped from www.kweeper.com by blindman 128 days ago
More Kweeps From www.kweeper.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Le destin des déchets anatomiques

Kweeped from www.youtube.com by charles 710 days ago


Que deviennent les parties détachées du corps humain : placenta, biopsie, échantillons biologiques, adn?
Et à qui appartiennent-elles ?

Cette vidéo de la télévision Suisse montre comment ces tissus sont stockés ou éliminés et quel est leur s [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading