Simon Njami, l’art de l’action


simon njami, art contemporain, art
Simon Njami, l’art de l’action

Simon Njami a d’abord été suisse, né à Lausanne de parents camerounais, avant d’être un adolescent parisien ayant suivi sa mère psychiatre à Paris avec ses frères et sœurs. C’est là qu’il se découvre noir, dans le regard de l’autre. Il veut d’abord être avocat pour défendre son père, Simon Bolivar Njami-Nwandi, prêtre protestant, essayiste et homme politique emprisonné en 1976 et 1977 pour «délit d’opinion» au Cameroun. Mais tout s’arrange avec la chute de la dictature. Simon senior devient député, puis secrétaire d’Etat dans les années 90 sous la présidence de Paul Biya. Simon junior, entre-temps, laisse tomber son groupe de rock et les disques de Santana pour aller vers l’écriture. A 23 ans, il publie un vrai-faux polar sur les Noirs de Paris, en forme d’hommage à Chester Himes et Boris Vian. Suivent plusieurs romans, ainsi qu’un essai sur James Baldwin, cosigné avec le grand auteur noir américain.



Kweeped from www.liberation.fr by charles 1634 days ago
More Kweeps From www.liberation.fr

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Spike Lee et Simon Njami

Kweeped from www.ina.fr by charles 1634 days ago


Michel FIELD consacre une émission à MALCOM X dont l'invité principal est Spike LEE. Le réalisateur explique que la jeunesse noire américaine méconnait son histoire. Simon NJAMI, créateur de la Revue Noire réagit aux propos de Spike LEE. Il parle du [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading