Battling Siki, Boxeur et héros du pays de Léopold-Sédar-Senghor


story, battling siki, boxe, histoire, légende, senegal
Battling Siki, Boxeur et héros du pays de Léopold-Sédar-Senghor

... suite


Ainsi, Battling Siki est champion du monde aux dépens de la star française George Carpentier !
Son destin est scellé car en France, sa victoire est vécue comme une profanation.

Un Sénégalais a mis le blanc à terre?
On flotte entre complicité et condescendance, paternalisme et angoisse. La haine n’est pas loin et Siki est en danger. il faut l’abattre, et abattre ce qui l’a permis.

Siki, est surnommé «championzee».
«Il a du singe en lui», dit Hellers, son manager.
Le journal L’Auto, ancêtre de L’Équipe, titre ainsi son portrait de vainqueur : «"Je donnerais bien 50.000 francs pour me faire blanchir”, nous déclare Battling Siki tout heureux de sa victoire.»

Pierre Veber, chroniqueur du journal Le Gaulois, le valeurs actuelles de l'époque écrit :

«Pensez à la répercussion de cette victoire dans notre empire colonial! Le représentant de la race conquérante a mordu la poussière devant le tout-Paris angoissé. Dès lors, la boxe est un sport dangereux, anticolonial. Dans une lutte à muscles égaux, le noir triomphe du blanc.»

Dans le même journal, un appel surréaliste signé Saint REAL proclame: «Blancs nos frères, notre race est visiblement menacée. Le nègre triomphe. Le nègre nous domine. Le péril noir crève les yeux, après avoir poché ceux de Carpentier»

Le député du Sénégal, Blaise DIAGNE, qui fut aussi ministre de Clemenceau, intervient au Parlement pour défendre Battling Siki : «Si je m’exprime aujourd’hui, c’est pour que ce genre de choses ne se reproduise pas à l’avenir. Il est inconcevable qu’on ait privé Siki de sa victoire simplement parce qu’il est Noir. Battling Siki est Français, il appartient à une race qui a donné des milliers d’enfants à la patrie pendant la guerre» dit DIAGNE. Le titre sera finalement redonné à Siki, en dépit des protestations racistes. «On aura beau prêcher l’égalité des races et élire des députés de couleur, les peaux blanches conservent un préjugé à l’endroit des peaux noires.», écrit Jacques FLESSELLES, dans La Grimace du 1er décembre 1922

Mais le mal est profond.

Siki va quitter la France et aller triompher dans autre patrie, la Hollande, le pays de son épouse rencontrée à Rotterdam.
Elle est blonde, ses yeux sont bleus, elle s'appelle Linjte APPLTEERE, ils ont un enfant, Louis l’aime beaucoup, elle l’aime beaucoup, ils s'aiment fort tous les deux. ( portrait du couple http://kpr.me/10c1iw )

En août 1923, il s’en va, seul, sans sa famille, en Amérique, pensant relancer sa carrière. Mais en Amérique la presse continue de l’attaquer encore plus violemment. «Siki est né dans la jungle moite du Sénégal, où il a été bercé par les hurlements des sorciers et le son mat du tam-tam. Puis, brutalement il a été projeté dans notre monde occidental. Il a d’abord tenté, par des sourires puérils, d’y donner le change. Hélas, derrière ce fragile vernis, sa vraie nature persiste : nerveuse, écervelée, aussi imprévisible que le vent du New Jersey (…). Cette créature similaire au chimpanzé n’est qu’un animal déguisé en homme, une bizarrerie absurde : né sauvage, il est incapable de se défaire de son héritage de sauvagerie» écrit Ford C. FRICK au New Evening Journal. Cependant, Siki rend coup pour coup : «Vous avez une statue à New York et vous l’appelez Liberté, déclare-t-il publiquement, en 1923. Mais c’est un mensonge. Il n’y a pas de liberté ici - il n’y en a pas ! Aucune ! En tout cas pas pour moi». D’autres attaques contre Battling sont encore violentes et proches des théories du remplacement professées actuellement par l’extrême-droite : «Les Noirs sont, pour l’Amérique, un danger formidable ; ils reproduisent comme des harengs, ils menacent de submerger la population blanche».

Le 20 novembre 1923, Battling livre un combat, au Madison Square Garden, contre Kid NORFOLK. C’est un match équilibré, mais Battling est déclaré vaincu. En 1924, il va disputer seize combats. Mais ses managers ne le paient plus et ne donnent que de l’argent de poche. Ainsi, il arrête le match avec Mike CONROY en déclarant «c’est fini, j’arrête. Vous entendez, je ne boxe plus ! Je n’ai pas été payé et ce n’est pas juste. Alors, voila, je ne boxe plus ! ». La presse le qualifie de lâche et de cinglé.

«Je suis vivant et, tant que je le suis, je me battrai. Vous ne m’empêcherez pas de sourire. Après ma mort seulement, vous aurez, peut-être le droit de me courber l’échine» dit-il en 1923. Provoquant les autorités, il se promène en cape rouge sur Broadway, un singe sur l'épaule, et se marie, le 24 juillet 1924, avec une Américaine blanche, Lilian WARNER, une fille d'aubergiste, sans avoir divorcé de sa première épouse. Constamment exposé au racisme ordinaire, caractéristique de la période coloniale française, puis aux États-Unis où il décide de s'expatrier, l'homme achève sa vie misérablement et meurt, à New York. Le style de vie de Battling Siki (alcool, femmes, bagarres de rue) en dehors du ring attire désormais plus l’attention que ses prestations sur le ring.

Amadou FALL dit "Battling Siki", qui était sorti en disant à sa femme qu’il allait "faire un tour avec des amis" est retrouvé mort, au pied d’un immeuble de la 41ème rue, dans le quartier de "Hell’s Kitchen", près de chez lui. Il a été abattu de deux balles dans le dos, tirées de près, le 16 décembre 1925, à Harlem.

Il n'avait que 28 ans.



Kweeped from www.toutpourleforage.com by charles 288 days ago
More Kweeps From www.toutpourleforage.com
delfcomunelf

08/01/19 09:49

🥺

blindman

08/01/19 12:28

Une belle enquête qui commence. Tu jettes un pont entre les "extrêmes", j'adore.
Bon j'ai démasqué l'agent Liberty (lui aussi boxeur) mais là tu fais tombé le voile sur Nick Fury :-)

"Une cape rouge et un singe sur l'épaule" : nos super héros ont la vie dure...

L'origine de tout çà c'est nôtre sinistre représentant qui disait qu'il savait recevoir les coups mais qu'il pouvait aussi en donner... comment il s'apellait déjà ce boxeur du dimanche ?

«Vous avez une statue à New York et vous l’appelez Liberté, déclare-t-il publiquement, en 1923. Mais c’est un mensonge. Il n’y a pas de liberté ici - il n’y en a pas ! Aucune ! En tout cas pas pour moi». J'habite juste à côté de la place du Pilori à Poitiers rebaptisée place de la liberté à la révolution je crois...

xtian

08/01/19 21:42

Un destin brisé dans un monde de fou ...

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Munich, me voici !

Kweeped from kweepmail.com by charles 195 days ago


Je maudisais la piètre qualité du chianti que j'étais entrain de boire au bar du Tambosi quand a surgit cette statue de Louis 1er de Bavière dans mon champ de vision, là, juste en face de la baie vitrée à droite de la Barmaid rigoriste.

Du rigoris [...]

charles

Le Chant des Canuts

Kweeped from www.youtube.com by charles 321 days ago


A la fin du 19e siècle, Le Chant des Canuts (ou Les Canuts) a été écrit en 1894 par Aristide Bruant.


Pour chanter Veni Creator
Il faut avoir chasuble d'or.
Pour chanter Veni Creator
Il faut avoir chasuble d'or.
Nous en tissons…
Pour vous, gr [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading