Les suppliantes d’ESCHYLE


eschyle, theatre, polémique
Les suppliantes d’ESCHYLE

La polémique montait depuis des semaines au sein d'une poignée d'associations étudiantes de l'université parisienne de la Sorbonne, notamment sur les réseaux sociaux. Le metteur en scène Philippe Brunet devait y présenter lundi 25 mars Les Suppliantes, premier volet des Danaïdes d'Eschyle. Cette pièce met en scène des Grecs d'Argos, supposés blancs, et les Danaïdes, venues d'Égypte, à la peau noire. L'usage de masques et de maquillages noirs, annoncé par la troupe d'acteurs blancs, s'apparente pour les étudiants à du racisme, plus spécifiquement au blackface, un procédé qui consistait, dès le XVIIIe siècle, à exhiber des Noirs, en les moquant, pour amuser les Blancs. Puis, plus tard, pour des acteurs blancs, à se grimer en noir. La pratique, qui a commencé pendant la période de l'esclavage, fut bien plus commune aux États-Unis qu'en France, même si les associations antiracistes font référence à des spectacles français racistes du début du XXe siècle comme Malikoko, roi nègre.

***

Les Suppliantes sont la tragédie de l’errance, de la peur, de la violence, mais on y raconte aussi l’amour et le respect pour tout ce qui est étranger, que ça soit pour les femmes, les langues, les cultures et même pour l’inconnu qui nous habite.

On s’accorde aujourd’hui à reconnaître dans les Suppliantes la plus ancienne pièce d’Eschyle.
La simplicité de l’action, la prédominance du choeur, qui joue le principal rôle, et l’étendue de la partie lyrique prouvent que la tragédie, sortie du dithyrambe, en était encore à son berceau.

La pièce débute par un choeur où les cinquante filles de Danaos expriment leur aversion pour le mariage auquel leurs cinquante cousins, fils de leur oncle Égyptos, prétendent les contraindre.

Pour y échapper, elles se sont enfuies de l’Égypte pour se réfugier à Argos, pays de leur aïeule Io, qui, aimée de Zeus et poursuivie par la jalousie d’Héra, s’était enfin arrêtée en Égypte, où elle avait eu du dieu un fils, Épaphos, ancêtre des rois d’Égypte.

Le roi du pays, averti de leur arrivée, vient les interroger. Elles lui font reconnaître leur origine et leur parenté avec les Argiens et lui demandent sa protection.

Il hésite à l’accorder, dans la crainte d’avoir à soutenir une guerre avec les fils d’Égyptos ; mais elles invoquent avec insistance les droits de l’hospitalité, et le roi, après avoir consulté son peuple, se décide à les défendre.

Sur ces entrefaites, arrive un héraut, qui veut s’emparer d’elles de vive force, lorsque le roi vient à leur secours et renvoie fièrement le héraut, qui, en se retirant, le menace de la guerre.

La pièce se termine par les actions de grâces des Danaïdes et par un court dialogue avec leurs servantes, qui les désapprouvent et laissent entendre qu’Aphrodite pourrait bien prendre sa revanche sur elles.

Cette fin des Suppliantes semble bien annoncer que la pièce n’est que le prélude d’une action qui embrasse toute la légende des Danaïdes, le meurtre des cinquante Égyptiades, à l’exception de Lyncée, épargné par Hypermètre, et la vengeance d’Égyptos, tous événements racontés dans une épopée en six
mille vers, intitulée les Danaïdes, qui semble dater de la première moitié du vie siècle, et où Phrynichos avait sans doute, avant Eschyle, puisé le sujet de ses Danaïdes, et où Eschyle lui-même a sans doute pris aussi le sujet de son drame.

Les Suppliantes sont en effet la première pièce d’une trilogie, qui se continuait par une seconde intitulée les Égyptiens et une troisième intitulée les Danaïdes, le tout complété par un drame satirique, Amymone.

Ces trois titres figurent en effet dans la liste des ouvrages d’Eschyle. Pour être simple, la pièce des Suppliantes n’en offre pas moins un très vif intérêt. Sans doute, il n’y a pas d’intrigue proprement dite pour exciter la curiosité, mais l’action n’en progresse pas moins par les incidents qui se succèdent et qui tiennent les Danaïdes dans les alternatives d’un sombre désespoir ou d’une joyeuse espérance.



Kweeped from kweepmail.com by charles 27 days ago
More Kweeps From kweepmail.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading