Claire Marin : «Nous sommes dans le déni de la souffrance qu’une rupture provoque»


philosophie, essai, livres
Claire Marin : «Nous sommes dans le déni de la souffrance qu’une rupture provoque»

La rupture se vit dans le corps.
Elle nous fait parfois vieillir prématurément, on se rapproche de la rupture finale.
C’est également une expérience de la temporalité.
Là, on sent bien le temps : il n’avance plus alors que le monde autour s’accélère.
La lenteur de la rupture est une forme de torture.


Claire Marin Rupture(s) Editions de l’Observatoire, coll. «la Relève», 2019,



Kweeped from www.liberation.fr by charles 483 days ago
More Kweeps From www.liberation.fr

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Erasme et la Réforme Protestante.

Kweeped from museeprotestant.com by charles 4 days ago


Nul ne saurait dire exactement quand est né Desiderius Erasmus, AKA Érasme de Rotterdam.
1466 ? 1467 ? ou 1469 ?.

Mais une chose est sûre : Érasme est l'une des grandes figures de l’humanisme du 16ème siècle et l’artisan en 1516 de la premiè [...]

charles

De la théosophie à l’anthroposophie

Kweeped from journals.openedition.org by charles 4 days ago


L’anthroposophie se présente comme un « modèle pour penser » l’anthropologie pédagogique déclinée dans les écoles Waldorf. Steiner y rationalise l’expérience mystique, en proposant une méthodologique de la quête du spirituel dans l’homme [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading