Le 15 avril 1834, fin de la « semaine sanglante Lyonnaise». La deuxième insurrection des Canuts


canuts, lyon, histoire, adolphe thiers, insurrection
Le 15 avril 1834, fin de la « semaine sanglante Lyonnaise». La deuxième insurrection des Canuts

Début d'année 1834, le patronat juge que la bonne conjoncture économique a fait augmenter de manière excessive les salaires des ouvriers de la Soie (les Canuts) et prétend leur imposer une baisse.
En résulte un conflit, des grèves, dont les meneurs sont arrêtés et traduits en justice.

Leur procès commence le 5 avril, au moment où la Chambre des pairs discute d’une loi destinée à durcir la répression contre les associations républicaines.
Les républicains parviennent à créer un amalgame entre les associations politiques, qui sont en réalité visées par ce texte, et les associations mutuelles ouvrières auxquelles les canuts lyonnais sont très attachés.

Aussi, le 9 avril 1834, des milliers d’artisans se soulèvent tandis que les meneurs édictent des « ordres du jour » qu’ils n’hésitent pas à dater du « 22 germinal an XLII de la République ».

L’armée occupe la ville et les ponts, mais déjà les premières fusillades éclatent avec la troupe, qui tire sur la foule désarmée.
Aussitôt, les rues se couvrent de barricades.
Les ouvriers organisés prennent d’assaut la caserne du Bon-Pasteur, et se barricadent dans les quartiers en en faisant de véritables camps retranchés, comme à la Croix Rousse.
Le 10 Avril, les insurgés s’emparent du télégramme, du quartier de la Guillotière, puis de Villeurbanne où les casernes sont prises.
Le drapeau noir flotte sur Fourvière, St Nizier et l’Antiquaille.

C’est le début de la « Sanglante semaine » à Lyon... avant la Commune de Paris (en mars 1871).

Adolphe Thiers, ministre de l'Intérieur, applique une tactique qu’il rééditera en 1871 pour écraser la Commune de Paris :
- se retirer de la ville,
- l’abandonner aux insurgés et au chaos pour émouvoir l'opinion et la presse,
- l’encercler, puis faire donner la troupe.

Celle-ci va méthodiquement reconquérir la ville de Lyon.
On comptera environ 600 morts et 10 000 arrestations au cours de la « Sanglante semaine » du 9 au 15 avril 1834.

Autrement plus féroce que lors de la première révolte des canuts (1831), cette répression est un prélude à la « Semaine sanglante » de 1871 par laquelle le même Adolphe Thiers mettra un terme à la Commune de Paris.

***

DEROULEMENT DE LA SEMAINE SANGLANTE

Le 10 avril 1834, des fusillades ont lieu avec la troupe. Les insurgés s’emparent du poste de télégraphen , du quartier de la Guillotière, puis de Villeurbanne où les casernes sont prises. Le drapeau noir flotte sur Fourvière, l'église Saint-Nizier et l'hôpital de l'Antiquaille.

Le 11 avril, les combats se poursuivent. Le quartier de la Croix-Rousse est bombardé par la troupe qui a reçu des renforts, tandis que des tentatives d’insurrection éclatent à Saint-Étienne et à Vienne.

Le 12 avril, la troupe attaque et prend le quartier insurgé de la Guillotière, après avoir détruit de nombreuses maisons avec l’artillerie.

À Vaise, dans une maison de la rue Projetée, les soldats massacrent 16 habitants, hommes, femmes et enfants, parce qu'un coup de fusil avait été tiré devant cette maison (voir http://kpr.me/10c3BC  ).

Le 14 avril, l’armée reconquiert progressivement la ville et attaque pour la troisième fois le quartier de la Croix-Rousse, massacrant de nombreux ouvriers.

Le 15 avril marque la fin de la Sanglante semaine à Lyon. La deuxième grande insurrection des canuts est matée dans le sang : 600 morts et 10 000 arrestations !

Et en 1835 une cinquantaine de détenus lyonnais sont transférés à Paris pour l'ouverture d'un "procès monstre" qui leur infligera de sévères condamnations. Avant une de bénéficier d'une grâce deux ans plus tard, à l'occasion du mariage du duc d’Orléans.



Kweeped from kweepmail.com by charles 37 days ago
More Kweeps From kweepmail.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Les canuts de la Croix-Rousse

Kweeped from kweepmail.com by charles 167 days ago


Les canuts étaient des tisseurs de soie à Lyon et sa région. Ils travaillaient à la pièce pour des « fabricants » (négociants)

Sortent de petits patrons, ils possédaient ateliers et outils.

Femmes et enfants travaillaient

charles

Le Chant des Canuts

Kweeped from www.youtube.com by charles 167 days ago


A la fin du 19e siècle, Le Chant des Canuts (ou Les Canuts) a été écrit en 1894 par Aristide Bruant.


Pour chanter Veni Creator
Il faut avoir chasuble d'or.
Pour chanter Veni Creator
Il faut avoir chasuble d'or.
Nous en tissons…
Pour vous, gr [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading