La grippe de 1968 ou grippe de Hong-Kong


grippe, pandémie, épidémie, santé, histoire
La grippe de 1968 ou grippe de Hong-Kong

La grippe de 1968 ou grippe de Hong Kong était une pandémie de grippe qui a eu lieu dans le monde entier de 1968 à 1969. Elle a tué environ 1 million de personnes et a été causée par une souche réassortie H3N2 du virus H2N2 de la grippe A.

Cette pandémie a touché un demi-million d'habitants de Hong-Kong, soit 15 % de la population.

Un an après être partie de Hongkong, la grippe fait, en deux mois, 31 226 morts en France, deux fois plus que la canicule de 2003.

A l'époque, ni les médias ni les pouvoirs publics ne s'en étaient émus.

L'origine du virus est probablement liée à une souche réassortie apparue en Asie centrale vers le mois de février 1968. L'épidémie est reconnue lorsqu'elle touche Hong-Kong à partir de la mi-juillet.
En août 1968, 500 000 personnes sont infectées à Hong-Kong.

De là, l'épidémie s'étend rapidement à toute l'Asie du Sud-Est, l'Inde et l'Australie.
D'importantes différences sont notées, au Japon l'épidémie apparait moins forte, plus éparse et plus irrégulière.
Puis, sa progression se ralentit pour toucher l'hémisphère nord durant l'hiver 1968-1969.
Le virus fait alors près de 50 000 morts aux États-Unis en 3 mois, avant de se propager en Europe de l'Ouest en 1969.

En France, le virus est isolé à la fin de l'hiver 1968-1969, mais sans se montrer dangereux.

Après la pause de l'été 1969, l'épidémie de l'hiver (décembre 1969-janvier 1970) est très sévère en France avec 17 000 décès directs (déclarés comme dûs à la grippe), et un excédent de mortalité de plus de 40 000.

À l'échelle mondiale, le bilan de la pandémie est de 1 million de morts.

La «grippe de Hongkong» alias «grippe de 68» est la troisième du XXe siècle après la «grippe espagnole» (20 à 40 millions de morts en 1918-1920) et la «grippe asiatique» (2 millions de morts en 1957).

ET EN FRANCE ?
Les statisticiens et épidémiologistes Antoine Flahault et Alain-Jacques Valleron ont découvert au terme d'une analyse des fichiers de mortalité conservés par l'unité CEPIDC (Centre épidémiologique sur les causes médicales de décès) de l'Inserm, l'ampleur exacte de cette grippe «oubliée» : «25 068 morts en décembre 1969 et 6 158 en janvier 1970, soit 31 226 en deux mois, révèle Antoine Flahaut.
Fait frappant, cette énorme surmortalité saisonnière est passée pratiquement inaperçue.»



Kweeped from kweeper.com by charles 22 days ago
More Kweeps From kweeper.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

hubner

Anti-grippe : 10 astuces qui ont fait leurs preuves

Kweeped from www.aufeminin.com by hubner 2638 days ago

La grippe est une infection des voies respiratoires. Le virus se transmet par les gouttelettes de salive. Soit directement : les gouttelettes sont suspendues dans l’air et contaminent via les postillons, les éternuements, la toux, la salive ; soit indire [...]

kweeperlive

@bebegorillas La grippe A coûterait plus d'un milliard à la France

Kweeped from tempsreel.nouvelobs.com by kweeperlive 3682 days ago

Sympa non ?

xtian

Dommages collatéraux de la grippe aviaire

Kweeped from www.kweeper.com by xtian 2554 days ago


...http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/04/09/badminton-risque-de-penurie-de-volants-a-cause-de-la-grippe-aviaire_3156443_3242.html 

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading