Opération «Vent printanier» (16-17 juillet 1942) - Blanche Finger, William Karel (ed de la décou


rafle du vél d'hiv, vél d'hiv, police, petain
Opération «Vent printanier» (16-17 juillet 1942) - Blanche Finger, William Karel (ed de la décou

L'opération vent printanier a débuté à Paris et en banlieue le 16 juillet 1942, à 4 heures du matin, pour se terminer au soir du 17 juillet. Sous ce nom de code, quelque 4500 policiers français ont procédé à l'arrestation de 12884 juifs d'origine étrangère, dont 5082 femmes et 4051 enfants : parqués dans l'ancien Vélodrome d'hiver, ils seront transférés dans les camps de Pithiviers, à Beaune-La-Rolande puis à Drancy et, de là, dans les camps d'extermination nazis où la plupart périront.


Comment montrer ce qu’ont été à Paris les journées des 16 et 17 juillet 1942, alors qu’aucune image, aucun article de presse n’est venu à l’époque témoigner de la réalité de l’événement ?


Les auteurs de cet ouvrage se son appuyés sur l'analyse du tristement fameux "fichier Tulard" (dont l’existence fut mise en évidence par Serge Klarsfeld au début de 1992) qui fut réalisé en 1940 par les soins de la Préfecture de police après le recensement de la population juive ordonné par les Allemands.

Chacune de ces petites fiches de ce fichier est la trace parfois unique d’un destin : un nom, une adresse, une profession, souvent dactylographiés.

Parfois une mention manuscrite ou non : « arrêté », « absent », « enfui », « convoi numéro... »

Le travail ordinaire d’une administration française consciencieuse.
Parmi ces fiches, celles des 12 884 personnes raflées lors de l’opération « Vent printanier », plus connue comme la rafle du Vel D'hiv.

Cinquante ans après, les auteurs donnent la parole aux victimes et très peu nombreux rescapés de cette terrible rafle dont peu sont revenues: enfants échappés de la nasse, parfois pour un temps seulement - alors que leurs parents ont disparu -, adultes survivants d’Auschwitz. Rosette Schalit, Maurice Rajsfus, Charlotte Schapira, Joseph Weisman, Joseph Kogan, Anna Radochitzki, Léon Fellmann, Sarah Lichtsztejn, Nathan Sienicky, Lazare Pytkowizc, Hélène Zytnicki, Éva Tichauer, Henri Russak, Annette Monod - qui fut témoin de leur détresse - et Henri Ostrowiecki, nous ont longuement reçus…



Kweeped from kweeper.com by charles 21 days ago
More Kweeps From kweeper.com
blindman

18/07/20 15:51

"Le travail ordinaire d’une administration française consciencieuse."
Une autre trace dans les fiches des avocats, notaires etc... qui ont.réquisitionné les biens des juifs pour le compte de...

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

16 et 17 juillet 1942 : La rafle du Vél d'Hiv

Kweeped from www.herodote.net by charles 21 days ago


À l'aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la rafle « du Vél d'Hiv» et débouchera sur l'arrestation de plus de 13 152 Juifs parisiens de 2 à 60 ans (dont 4 000 enfants de moins de 16 ans) par la police française les 16 et 17 juillet 1942.

La plu [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading