Le Commandant Gregoire LEFEBVRE, l'homme qui tira sur Tom Morel


tom morel, resistance, gmr, plateau des glières, commandant lefèbvre
Le Commandant Gregoire LEFEBVRE, l'homme qui tira sur Tom Morel

Le Commandant Lefèbvre premier commandant du GMR Auvergne à Clermond Ferrand, est né le 19 novembre 1892 à Felce en Corse (fils de Léon Théodore Lefebvre, gendarme à pied à Valle-d'Alesani en Corse en 182 et de Felce Marie Xavière).
Il décède le 10 mars 1944 à Entremont. (Haute Savoie), abattu après avoir tiré sur Tom Morel

Après avoir obtenu la Croix de guerre pour sa participation à la guerre de 1914-1918, il est rappelé à l'activité en pré-mobilisation le 23 août 1939, et affecté à l'état-major du groupe hippomobile de la 2e Armée le 2 octobre suivant, il reçoit le commandement d'une compagnie de transport, à la 14e division d'infanterie du général de Lattre de Tassigny.
Le 25 juin 1940, celui-ci le cite à l'ordre de sa division pour son comportement courageux face à l'ennemi lors de la campagne de France.
Ces citations lui valent l'attribution de la Croix de guerre 1939-­1945, avec étoile d'argent.

A l'armistice, le capitaine Grégoire Lefebvre est démobilisé et se retire provisoirement à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Comme beaucoup de cadres militaires, il saisit l'opportunité de poursuivre sa carrière dans la police qui est en quête d'officiers de l'armée en vue de former les cadres des futurs G.M.R.

Le 18 septembre 1941 les deux premiers "Groupe Mobile de Réserve "Auvergne et Bourbonnais" sont présentés à l'Amiral Darlan et à Pierre Pucheu. A cette date Grégoire Lefebvre est le premier commandant du GMR "Auvergne".

Ce GMR était formé principalement par des Gars du nord et des Alsaciens-Lorrains considérés comme déserteurs de l'armée allemande. Par Arrêté du 21 novembre 1941 il est affecté à Toulouse.

Le 11 novembre, les Allemands franchissent la ligne de démarcation. Tous les véhicules du groupe servent au transport et au camouflage du matériel entreposé à l'intendance maritime et à l'arsenal.
Le commandant Lefèbvre participe à cacher pour plusieurs millions de pièces automobiles, d'armement, de l'essence, de l'huile, du bronze, etc...
Il aidera ausii au passage en Espagne des jeunes gens déjà partis du Nord et réfugiés dans la région.
Il aide ses subordonnés dans leur relations avec les différentes organisations de résistance dont certains de ses officiers faisait partie. (Neyme - Lanfant - Couret).

Robuste, d'un tempérament sanguin, et un penchant pour la l'alccol, on s'accorde à reconnaître qu'il est apprécié des hommes placés sous sa responsabilité." (Source : Le livre d'Yves Mathieu "Policiers perdu";-).

Le commandant Lefebvre du GMR Aquitaine sera tué en Savoie dans la nuit du 9 au 10 mars 1944, après avoir lui-même abattu le lieutenant Morel.

Son action qui sera officiellement valorisée par les autorités vichyssoises quelques jours plus tard : par arrêté du chef du Gouvernement, en date du 28 mars 1944, la médaille pour acte de courage et de dévouement lui a été accordée à titre posthume dans les termes suivants : « énergique, grand organisateur, a confirmé à la tête de son groupe de belles aptitudes au commandement au cours d'opérations en Haute-Savoie, où il a dû faire face à l'attaque d'une bande de terroristes supérieurs en nombre et en moyens. A été tué au cours de l'action. »



Kweeped from kweeper.com by charles 8 days ago
More Kweeps From kweeper.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Bilan des pertes du maquis de Glières

Kweeped from kweepmail.com by charles 8 days ago


Extraits tirés du livre de Claude Barbier « Le maquis des Glières »


Les GMR

….« La soixantaine de gardiens du GMR Aquitaine, faits prisonniers dans la nuit du 9 au 10 mars, et la dizaine arrêtée le lendemain, recouvrèrent la liberté da [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading