Elsa Cayat, la seule femme victime de Charlie Hebdo


charlie hebdo, frères kouachi, attentat, elsa cayat
Elsa Cayat, la seule femme victime de Charlie Hebdo

Elsa Cayat est la seule femme assassinée par les frères Kouachi dans la rédaction de Charlie Hebdo. Psychanalyste, elle avait rejoint la rédaction quelques années auparavant et publiait toutes les deux semaines son billet "Charlie Divan". Elle avait 54 ans.

Naissance à Sfax en Tunisie le 9 mars 1960. Une émigration en France dans son jeune âge. Une famille d’intellectuels. Un frère et une sœur, une mère avocate. Un père médecin qu’elle avait chaque jour au téléphone. Une famille juive, sans que cela importe vraiment. Elle est déjà adolescente quand elle découvre ses origines. Adulte, elle se disait athée. “Mais elle a tout lu sur toutes les religions”, raconte son conjoint. “Elle était très curieuse”. Car il y avait une soif de savoir inextinguible chez Elsa Cayat. Une bibliothèque immense, beaucoup de livres de philosophie, certains en quatre ou cinq exemplaires, triturés, annotés, cornés, maltraités. À l’exception des polars, ceux qu’elle lisait par pur plaisir pour se reposer l’esprit et qu’elle maintenait dans un état impeccable.

Son cabinet de l’avenue Mozart dans le 16e arrondissement de Paris était entièrement rempli, lui aussi. De livres, là encore, de papiers griffonnés, de cendriers et de tasses de café vides. “Mais elle était très organisée, elle savait exactement où se trouvait chaque chose”, témoigne Paulus Bolten. Elsa Cayat était surtout dévouée à ses patients. Intellectuels connus ou citoyens lambdas. Riches ou sans-le-sou. Pour ceux-là, elle revenait à l’essence même de la psychanalyse et ne facturait pas ses séances. “Je suis là parce que Cayat - excusez-moi, je l’ai toujours appelée ainsi - m’a sauvé", témoigne cet ancien patient lors de ses funérailles. "_J’avais prévu de mettre fin à mes jours et elle m’a appris à me faire confianc_e.” Jamais malade, jamais déprimée. Un enthousiasme débordant. “Quand on n’était pas bien, on l’appelait, et on se sentait tout de suite mieux”, se souvient l’homme de sa vie.



Kweeped from cdn.radiofrance.fr by charles 22 days ago
More Kweeps From cdn.radiofrance.fr

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

antivol

Plaisir d'offrir

Kweeped from www.kweeper.com by antivol 1744 days ago

Des Français ou des Françaises ?
Bon, ben, pour ton cadeau tu pourras repasser.

Charlie Hebdo n° 1220 / 9 décembre 2015

oliviersc75

La gauche caviar et Charlie Hebdo

Kweeped from www.kweeper.com by oliviersc75 1122 days ago


...

thiery

On les emmerde...

Kweeped from www.kweeper.com by thiery 1767 days ago


...

antivol

Vieillir c'est rajeunir un peu

Kweeped from www.kweeper.com by antivol 1910 days ago


Charlie Hebdo n°1196 / 24 juin 2015

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading