L'injonction Contradictoire : le « double bind », une schizophrénie de société


psychologie, soiologie, santé, litterature, gregory bateson, ecole de palo alto, covid 19
L'injonction Contradictoire : le « double bind », une schizophrénie de société

C’est à Palo Alto, en Californie, que Gregory Bateson (1904 – 1980 ) , anthropologue, sociologue, linguiste et chercheur en cybernétique à la curiosité infatigable, a inventé la théorie du « double bind », mais aussi suscité des travaux dans des domaines aussi variés que la communication, les stratégies de changement ou la #schizophrénie.

Gregory Bateson est considéré comme le fondateur de "l'école de Palo Alto", un courant de pensée à l'origine de la thérapie familiale et de la thérapie brève.
Bateson a su s’entourer de collaborateurs de talent et s’inspirer des continuateurs aussi prestigieux que Don D. Jackson, Jay Haley, Virginia Satir, ou Paul Watzlawick.

La théorie du » double bind » (double lien) a totalement renouvelé la compréhension de la schizophrénie.
Cette théorie s’intègre à la perspective systémique et fait référence aux situations de communication dans lesquelles des messages contradictoires sont reçus.

Cette théorie a été formulée pour expliquer l’origine psychologique de la schizophrénie, laissant de côté les dysfonctions cérébrales et les hypothèses organiques.

ILLUSTRATION :
La communication est pour Bateson ce qui rend possible les relations humaines, autrement dit, leur pilier.
De son point de vue, cela inclut tous les processus par lesquels une personne, une autorité, ou un média influence les autres.
Par exemple, un programme de télévision met en avant une valeur morale alors qu’un autre viole cette dernière. Cela génère des conflits dans l’esprit du spectateur, notamment lorsqu’il s’agit d’enfants ou de personnes ayant un faible sens critique.
Se crée alors un double lien, un dilemme communicatif résultant de la contradiction entre les deux messages.
Dès lors, peu importe ce qui est fait, tout choix est une erreur.
Cette situation communicative cause des souffrances et peut entraîner des troubles psychologiques.

Autre exemple : Un enfant essaie d’interagir à sa mère, laquelle souffre de difficultés affectives. Cette dernière lui dit combien elle l’aime mai,s au niveau gestuel, l’enfant ne reçoit que des signes de rejet. Par conséquent, le message que la mère exprime verbalement ne correspond pas au message que son corps envoie à son fils. De sorte qu’il se trouve pris dans une contradiction impliquant l’affection et le rejet.

L'ouvrage en photo ci-dessus donne une vision d’ensemble de ce courant de la psychologie.
Il fait la synthèse de très nombreux travaux et s’impose par la clarté de sa présentation. Sans rien abandonner de la rigueur scientifique, il sait rendre accessibles ces recherches passionnantes à un vaste public.


LA THÉORIE DU « DOUBLE BIND » ET LA GESTION DE LA CRISE DE LA COVID 19

La pandémie de la #covid-19 a révélé un fossé entre les aspirations et les actions des gouvernants et du corps médical. et tourné en dérision les grandes puissances mondiales.

Le président américain Donald Trump a promis de rendre l'Amérique «Great Again», mais la gestion de la pandémie par son administration a été tout sauf excellente.
Le président chinois Xi Jinping a souvent parlé d'un «rêve chinois», mais sa propre réponse à la crise s'est appuyée sur l'autoritarisme algorithmique.
Quant aux états Européens, ils ont affronté la pandémie avec des frontières fermées et des solutions nationales et hasardeuses, plutôt que de mener une réponse collective et concertée.

En france, depuis Mars 2020, les annonces du conseil scientifique, de Sybeth Diaye, Edouard Phillippe, Dieir Raoult, et plus récemment du ministre de la santé Olivier Véran, hystérisent une population qui se sent victime de maltraitance institutionnelle.

Les annonces de nouvelles restrictions des libertés dans l’espace public et privé pour contenir la nouvelle propagation du virus, au lieu d’apaiser et de rassurer en démontrant sa capacité à surmonter la crise, crispent un peuple qui vomit de plus en plus ce “panopticon carcéral” qu’on nomme la réponse sanitaire au virus.

Depuis Mars, Injonctions contradicteurs font florès :
- Les masques, les tests. Mauvais ou inutiles un jour, indispensables le lendemain.
- Les protocoles sanitaires à l’école s’allègent, les restaurants ferment
- A Paris, les piscines du 15e arrondissement sont ouvertes mais fermées dans l'arrondissement voisin de quelques centaines de mètres
- Le taux de chômage et les défaillances d’entreprise devraient atteindre des niveaux records, or le gouvernement nous dit que "tout va bien".

Ces injonctions, ces contraintes à la fois obligatoires et mutuellement exclusives adressées aux populations, sont impossibles à satisfaire. Aucune solution ne peut s’en dégager, puisque toutes celles qui sont proposées – qu’elles visent le changement ou la continuation du modèle en cours – sont frappées du sceau de la contradiction.
Une schizophrénie de société se joue sous nos yeux.

Observez le discours médical dominant. Vous y verrez un superbe exemple de duplicité.

D’un côté, s’impose un mouvement qui demande que les patients soient mieux reconnus, considérés selon une vision holistique et non comme de simples porteurs d’une maladie.

Et puis, de l’autre côté, s’affirme avec force une tendance contraire : celle du management centralisé. On n’y parle pas de patients, mais d’« itinéraires cliniques », de « coûts-efficacité », de « disease management » ou encore de « total quality management ».



Kweeped from kweeper.com by charles 30 days ago
More Kweeps From kweeper.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Conférence avec Boris Cyrulnik, Neuropsychiatre

Kweeped from www.youtube.com by charles 9 days ago


C'est en référence à Bertolt Brecht et à sa pièce La vie de Galilée que Boris Cyrulnik prévient : une crise économique, sanitaire, et sociétale d'une telle ampleur que celle de la Covid-19 peut accoucher d'une crise inédite de la démocratie et de [...]

ronz

Près d'un Belge sur deux est dépressif

Kweeped from www.kweeper.com by ronz 3058 days ago

C'est ce qui ressort d'un sondage mené par une mutuelle.

57 % des sondés ont besoin d'un accompagnement psychologique, et autant redoutent pour leurs enfants un avenir obscurci. Six jeunes francophones sur dix ont peur d'être au chômage. Une femme su [...]

charles

Les 4 Accords Toltèques racontés aux enfants

Kweeped from www.youtube.com by charles 1748 days ago


Que votre parole soit impeccable
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui.

N’en faites jamais une affaire personnelle
Ce que les autres disent et font n’est qu’un [...]

intheass

Le sperme, cet antidépresseur miracle

Kweeped from www.atlantico.fr by intheass 2992 days ago

es chercheurs américains ont en effet comparé les pratiques sexuelles de 293 femmes à leur santé mentale. Ils se sont alors rendu compte que les femmes qui pratiquaient régulièrement le sexe non protégé étaient moins déprimées, et obtenaient de m [...]

delfcomunelf

"Mon Roi" de Maïwenn: Comment échapper au pervers narcissique ?

Kweeped from www.huffingtonpost.fr by delfcomunelf 1837 days ago


http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/21/mon-roi-maiwenn-echapper-pervers-narcissique_n_8345592.html?ir=France&ncid=fcbklnkfrhpmg00000001 

ronz

L’homme qui fait le ménage est plus heureux que les autres

Kweeped from www.kweeper.com by ronz 3042 days ago


Moins de culpabilité, moins de disputes... L'homme qui vit en couple et qui fait sa juste part des tâches domestiques est plus heureux que les autres, révèle une étude publiée à la fin de juin par l'université britannique de Cambridge, et relayée [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading