« Dans le blanc des yeux » de Maxime Cervulle (Ed. Amsterdam)


privilège blanc, blanchité, sociologie, intersectionnalité, essai
« Dans le blanc des yeux » de Maxime Cervulle (Ed. Amsterdam)

Inversant les termes habituels du débat français autour de la « diversité », cet ouvrage propose d’interroger la construction sociale de la #blanchite.
Ce concept anglo-américain, né à la fin des années 1980 et presque complètement ignoré en France, désigne un mode de problématisation des rapports de race : l’étude des modalités dynamiques par lesquelles des individus ou groupes peuvent adhérer ou être assignés à une « identité blanche » socialement gratifiante.


A travers le terme blanchité, il s’agit de renverser le regard habituellement porté sur le racisme, en n’interrogeant pas tant les processus d’altérisation et de minorisation, que leur envers : la construction d’une hégémonie blanche rarement interrogée. Cette perspective a émergé de la sociologie et de la littérature afro-américaines, avant de donner lieu à l’apparition d’un champ d’étude particulièrement développé en Grande-Bretagne et aux États-Unis – le champ des Critical White Studies. Qui a pour objet la construction socio-historique des «identités blanches», et son articulation avec le racisme. Le concept ne renvoie toutefois ni à un type corporel, ni à une origine définie, mais à un «construit» social : aux modalités changeantes par lesquelles, en certaines conjonctures, certains groupes peuvent être assignés ou adhérer à une «identité blanche» socialement gratifiante. L’enjeu est à la fois de penser la persistance de l’identification raciale, aussi bien que la façon dont l’occupation d’une telle position identitaire peut se traduire par des formes de gratifications symboliques ou matérielles.

LES RAPORTS SOCIAUX DE RACE :

L’histoire du développement capitaliste est profondément liée à celle de l’esclavage et de la colonisation, comme le montrent notamment les travaux de Walter Mignolo ou d’Achille Mbembe. Parler de «rapports sociaux de “race”» revient à dire que l’invention et la persistance de cette catégorie mortifère qu’est la race s’inscrit dans un certain mode de production, le capitalisme, et donne lieu à certains modes d’organisation sociale fondés sur l’inégalité dans l’accession aux biens, aux ressources et à la dignité.



Kweeped from www.editionsamsterdam.fr by charles 16 days ago
More Kweeps From www.editionsamsterdam.fr

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Racisme de l’intelligence par Pierre Bourdieu

Kweeped from kweepmail.com by charles 16 days ago


l faut avoir à l’esprit qu’il n’y a pas un racisme, mais des racismes : il y a autant de racismes qu’il y a de groupes qui ont besoin de se justifier d’exister comme ils existent, ce qui constitue la fonction invariante des racismes. Il me semble [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading