Le Ghanéen Amoako Boafo, 36 ans, le marché de l'Art rend (déja) ses toiles inaccessibles.


art contemporain, mode, dior, fashion, amoako boafo

L’artiste ghanéen Amoako Boafo, né à Accra, au #ghana, basé à Vienne, en #autriche, peint avec ses doigts des portraits d’hommes noirs qui ont « un sens du style ». Le créateur britannique Kim Jones s’en inspire pour sa nouvelle collection Dior homme présentée lundi 13 juillet dans ce film au dernier jour de la Fashion Week numérique à Paris.

Dior place au centre du film l’artiste « qui explore la perception de l’identité noire et de la masculinité ». Les tableaux d’Amoako Boafo, valeur montante qui explose sur le marché de l’art, sont transposés sur des silhouettes haute couture « subtilement fuselées et épurées », souligne Dior dans un communiqué.

« J’adore son travail, j’ai toujours voulu travailler avec un artiste africain car j’ai grandi en Afrique et l’art africain a toujours fait partie de ma vie », explique Kim Jones dans le film.

Les portraits de Boafo séduisent par leur lucidité, accentuant les personnages de chaque œuvre, qui sont régulièrement isolés sur des fonds de couleur unique, leur regard au centre de chaque œuvre. Les coups de pinceau sont épais, les contours du corps s’adoucissent presque dans l’abstraction.
Ses portraits de la diaspora noire servent de moyen de célébration de son identité et de sa noirceur.

Boafo souligne: «L'idée principale de ma pratique est la représentation, la documentation, la célébration et la démonstration de nouvelles façons d'aborder la noirceur.» Une grande partie de son travail s'inspire de son éducation, commentant la façon dont les hommes sont élevés pour être agressifs et masculins, ce qu'il conteste dans ses œuvres.

Si les messages sous-jacents des artistes sont assez intenses, il y a une certaine douceur dans l'ensemble des œuvres, les poses sont sereines et la peau lumineuse.

En 2017, a été récompensé par le prix du jury, Walter Koschatzky Art Prize.
Il est aujourd'hui largement recherché par les collectionneurs et des institutions privés et publics, plus récemment par le musée Solomon R. Guggenheim, le musée d'art CCS Bard College Hessel, le musée Albertina de Vienne et le musée Rubell.



Kweeped from www.youtube.com by charles 40 days ago
More Kweeps From www.youtube.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

lisamarie

Pascale Marthine Tayou, Always All Ways

Kweeped from www.youtube.com by lisamarie 3432 days ago


Exposition au MAC Lyon du 24 février au 15 mai 2011

Always All Ways (tous les chemins mènent à...) représente la vie nomade de Pascale Marthine Tayou, ses passages d'un pays à un autre et la manière dont il rassemble et exploite ses propres impressio [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading