A Genève, un robot poste sur Twitter les allées et venues des dictateurs


suisse
A Genève, un robot poste sur Twitter les allées et venues des dictateurs

« Alerte dictateur », c’est le nom du projet de François Pilet, un journaliste indépendant suisse. Comme son nom l’indique, son compte Twitter automatique ou « bot », pour « robot », alerte dès qu’un « dictateur » se pose à Genève ou en repart, en postant un tweet sur le compte@GVA_Watchers. Les avions officiels utilisés par les gouvernements considérés comme autoritaires selon l’« indice de démocratie » établi par The Economist en 2015 sont systématiquement signalés sur ce compte Twitter depuis le mois d’avril. En six mois d’existence, le bot a publié plus de 60 arrivées et départs sur sa page Twitter et suit à la trace plus de 80 appareils appartenant à une vingtaine de pays dictatoriaux ou autoritaires, dont l’Azerbaïdjan, le Qatar, la Russie, l’Arabie saoudite et Bahreïn.



Kweeped from www.lemonde.fr by delfcomunelf 995 days ago
More Kweeps From www.lemonde.fr

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading