DSK met en cause des personnes "liées à Sarkozy"


dsk, people

"Peut-être ai-je été naïf sur le plan politique mais je n'ai tout simplement pas cru qu'ils iraient si loin (...), je ne pensais pas qu'ils pourraient trouver quelque chose capable de m'arrêter", déclare DSK au journaliste américain Edward Epstein qui est aussi un de ses biographes et qui s’apprêterait à sortir un livre dans qq jours



Kweeped from www.guardian.co.uk by xavier 875 days ago
More Kweeps From www.guardian.co.uk

Add a comment.

If you want to share this kweep with a user, just mention him like this: "@user_pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

politiquefrancaise

Jean Veil, avocat de DSK : "La vérité c'est que ce film est une merde !"

Kweeped from www.dailymotion.com by politiquefrancaise 124 days ago


Cette accusation en antisémitisme devient franchement pénible.

Il y a toute une frange de la population qui résiste à Dieudonné, trouvant qu'il va trop loin, qu'il dépasse les bornes sur certains points.

Et puis il y a des BRP pour faire un chantage à l'antisémitisme indigne et révoltant.

C'est là qu'à chaque fois il doit faire basculer certains dans le camp de Dieudonné.

politiquefrancaise

Anne Sinclair sur DSK: «Sans doute je n'ai pas voulu voir»"

Kweeped from www.dailymotion.com by politiquefrancaise 150 days ago


. Sur le comportement de DSK dans la chambre d’hôtel :
« Je pense que c’est un comportement, disons, sot, stupide, incohérent.

Anne Sinclair n'a « jamais cru » au viol […] Je pense que c’est infantile […], que ce n’est pas à la hauteur ni de l’homme que je croyais qu’il était ni du destin qu’il ambitionnait. »




. Sur les images de DSK menotté : « Je ne les ai pas vues tout de suite. D’abord parce que mes amis m’ont empêchée de les voir et ensuite parce que j’étais dans l’avion […]. Je les ai vues un mois après. »

. Ce qu’elle savait de lui : « Quand j’ai épousé Dominique, je savais que c’était un charmeur […]. Et puis, il y a eu des rumeurs, mais les rumeurs, elles sont faites pour détruire, elles sont faites pour tuer, elles sont faites pour abîmer, donc je les ai ignorées. Et puis, j’ai eu des doutes. Je suis, quelquefois, venue lui dire, lui demander si les choses étaient exactes ou pas, et il savait démentir […]. »

. A propos des affaires Piroska Nagy (avec qui DSK a eu une liaison en 2008) et du Sofitel : « Tant que j’ai cru que c’était des affaires ponctuelles, on ne quitte pas un homme quand il est à terre et on ne quitte pas un homme là-dessus. En revanche, quand j’ai appris les choses, comme vous dans les journaux petit à petit, il y a un moment où, voilà, on flanche un peu. »

. Lorsque Delahousse lui demande s’il y avait une forme de déni chez elle : « Sûrement. Sûrement. […] Les conjoints sont toujours les derniers informés. […] Sans doute n’ai-je pas voulu voir, sans doute n’ai-je pas voulu chercher. »

. Sur la candidature de DSK à l’Elysée : « J’étais pas froide, j’étais contre. […] Parce que c’est un job épouvantable. J’ai dit : "Si tu penses que tu dois y aller, si tu penses que tu veux y aller, je t’accompagnerai." […] Je n’avais pas très envie d’aller arroser les pots de fleurs.»

politiquefrancaise

DSK, Anne Sinclair et "Welcome to New York": ce film est écrit pour les fans de Dieudonné

Kweeped from leplus.nouvelobs.com by politiquefrancaise 124 days ago


Pour Jean Veil, avocat et porte-parole de DSK, le film s'inspirant de son client est comme une crotte de chien.
"C’est un film antisémite et il faut bien voir que manifestement les acteurs et même le réalisateur ont déjà tenté de s’excuser (...) Je pense que ceux qui ont exprimé d’une part les dialogues, ceux qui les ont filmé et d'autre part ceux qui ont accepté de les produire et de les diffuser emportent une part d’antisémitisme et n’ont pas peur de le proclamer."

Voir la vidéo de L'avocat de DSK sur Europe 1 :
http://www.dailymotion.com/video/x1vk2zg_veil-la-verite-c-est-que-ce-film-est-une-merde_news 

Quant au commentateur Bruno Roger-Petit, il estime que le film est écrit pour les fans de Dieudonné

xtian

Quelqu'un a dû lui demander son avis

Kweeped from www.kweeper.com by xtian 84 days ago


...

charles

Enregistrements Buisson : un sondage sur DSK au cœur de l'enquête

Kweeped from www.mediapart.fr by charles 162 days ago


Mediapart a récupéré des enregistrements clandestins de Patrick Buisson.

Nicolas Sarkozy aurait utilisé les moyens de l'Elysée pour commander, en février 2011, un sondage sur son rival de l'époque, Dominique Strauss-Kahn.

Le document dévoilé par Mediapart serait la retranscription d'un enregistrement réalisé le 26 février 2011.

Le conseiller du chef de l'Etat Patrick Buisson est alors en voiture sur la route du pavillon de la Lanterne, à Versailles (Yvelines), où doit se tenir une réunion stratégique entre Nicolas Sarkozy et ses plus proches collaborateurs. Avec lui à l'aller Franck Louvrier, conseiller communication du président. Au retour, Jean-Michel Goudard, conseiller stratégie du chef de l'Etat.

Patrick Buisson évoque alors un "sondage qu'on a fait sur DSK", "qu'on a fait pour l'Elysée".

"Il y a une palanquée de questions", détaille Patrick Buisson. Sur certaines d'entre elles, "DSK a été jugé convaincant, mais tout juste tout juste". Selon Buisson, celui qui semble alors le mieux placé pour être le candidat du PS en 2012 a été "jugé arrogant", "pas proche des problèmes des Français".

"C'est pas bon" pour DSK, commente Patrick Buisson, qui ajoute que le patron du FMI "n'existe que par les faiblesses de Nicolas". "On ne peut pas le dire à Nicolas comme ça, mais c'est la réalité", dit-il à Franck Louvrier. Plus loin dans l'enregistrement, Patrick Buisson confie à Jean-Michel Goudard : "Je sais pas si t’as vu l’enquête qu’on a fait faire [mais] le passage de DSK n'entraîne pas l’adhésion enthousiaste des foules."

Depuis plusieurs mois, la justice enquête sur l'affaire dite des sondages de l'Elysée, à la suite de deux plaintes déposées par l'association Anticor. Le juge d'instruction parisien Serge Tournaire enquête sur la régularité des marchés conclus de 2007 à 2012 entre l'Elysée et neuf instituts de sondage. Le magistrat s'interroge sur d'éventuels faits de "favoritisme", "détournements de fonds publics", et de complicité et recel de ces délits.

Le sondage sur DSK, doublé de questions sur l'islam, aurait été facturé 11 960 euros par OpinionWay

humour

#dsk évoque le "moment terrible" de son arrestation

Kweeped from www.dailymotion.com by humour 437 days ago


Accusé de viol en 2011, l'ancien directeur du Fonds monétaire international était apparu menotté devant les caméras. "J'étais en colère", explique-t-il à la chaîne américaine CNN,

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading