Avant la conférence Zemmour-Onfray, l’Action française distribue son journal célébrant Maurras


zemmour, onfray, maurras
Avant la conférence Zemmour-Onfray, l’Action française distribue son journal célébrant Maurras

La première partie du débat est organisée par le Front populaire, la deuxième, consacrée au aux dédicaces par l’équipe Zemmour.

Zemmour est particulièrement acclamé à l’arrivée des deux débatteurs mais « on ne va pas passer la soirée à crier Zemmour président ou Onfray président » dit le modérateur Stephane Simon.

Après l’évocation des enfances de Zemmour (« avant le regroupement familial ») et d’Onfray (l’instituteur républicain), débats sur la provocation, la guerre civile (faut-il se réarmer), la guerre de civilisation.

Et donc ensuite l’immigration (beaucoup d’accords notamment sur un référendum) : « on est obligé d’y passer sinon le juge constitutionnel les cassera » les lois sur l’immigration dit Zemmour - « je souscris à l’idée de faire un grand nettoyage » dit Onfray.

Le débat finit sur l’islam, incompatible avec la République selon Zemmour mais désaccord d’Onfray sur les prénoms. « On n’aura pas le temps de parler d’économie » dit le modérateur.

Encore une discussion sur la décentralisation, et en final l’UE: anti Frexit pour Zemmour et pro Frexit pour Onfray mais tous les deux d’accord pour se rapprocher de la Russie et considérer l’Europe de l’Atlantique à l’Oural sous un angle « civilisationnel »

Le stylo levé avant ses dédicaces, Zemmour chante La Marseillaise avec ses partisans qui l’ont accueilli aux cris de « Zemmour président ».

A un moment le débat Onfray/Zemmour a porté sur les armes à feu. Le modérateur : « Vous êtes à peu près d’accord que nous sommes dans un climat de guerre civile. (…) Devant l’ensauvagement de la société faut-il permettre aux Français de se réarmer ? »

« réellement ? » demande Onfray. « Réellement » répond le modérateur. « C’est au moins un débat » dit le philosophe. « L’idée d’1 armement de style américain (…) semble excessif même si les fusils de chassse ne sont pas à l’origine de beaucoup d’homicides » assure-t-il.

Mais Onfray ne « verrait pas d’un mauvais œil » que réservistes, gendarmes, et policiers « puissent être armés » en permanence y compris en civil.

Zemmour pense que « nous avons encore la police la gendarmerie et éventuellement l’armée qui peuvent nous défendre ». Mais pour les « sédentaires amollis (la croissance ça désarme) agressés par les nomades du sud de la méditerranée », il faut « rétablir la force de l’Etat »

SOURCE : https://twitter.com/AnneRenaut/status/1445083184304099332 

#zemmour #onfray



Kweeped from kweepmail.com by actualites 235 days ago
More Kweeps From kweepmail.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

xavier

La fin des polémistes d'extrême-droite

Kweeped from claude-soula.blogs.nouvelobs.com by xavier 3602 days ago

Pendant deux ans, ils ont tenu le haut du pavé, aidés par les thèmes chers à la Sarkozie : les Zemmour, Ménard, Lévy, Finkielkraut and Co ont mobilisé les ondes et les éditeurs en gémissant et se plaignant partout sur leur difficulté à se faire e [...]

gossip

Eric Zemmour et sa famille menacés de mort

Kweeped from www.kweeper.com by gossip 3640 days ago

Ce n’est pas la première fois qu’Eric Zemmour est la cible d’insultes, mais cette fois-ci les événements prendraient une tournure plus grave. Chroniqueur sur RTL et i>Télé, le journaliste a reçu une lettre de menaces de mort qui est arrivée au [...]

charles

Pétain racontée par Henri Guillemin

Kweeped from www.rts.ch by charles 2785 days ago


Eté 1940. Le maréchal Pétain engage la France dans une politique de collaboration avec l'Allemagne nazie. Qui était Philippe Pétain? Henri Guillemin, qui fut un témoin de cette époque, raconte en douze épisodes son histoire.

politiquefrancaise

Eric #zemmour, poursuivi par Patrick Lozès, est jugé en diffamation

Kweeped from www.kweeper.com by politiquefrancaise 3651 days ago


En pleine polémique sur les propos qu’il a tenus à l’encontre de Christiane Taubira, Eric Zemmour doit affronter la justice. Il comparait ce mardi 29 mai devant la 17ème Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris pour diffamation [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading