Gazprom réduit ses livraisons à Engie et fait monter la pression en France


gaz, russie, ukraine, gazprom, engie, economie
Gazprom réduit ses livraisons à Engie et fait monter la pression en France

Gazprom n'en a pas fini de jouer avec les nerfs des Européens. Ce mardi, c'est Engie qui en a fait les frais. Dans un communiqué l'énergéticien français a annoncé que le géant russe Gazprom l'a informé de la réduction de ses livraisons de gaz, à compter de ce mardi, « en raison d'un désaccord entre les parties sur l'application de contrats ». Concrètement, cela signifie que les livraisons de Gazprom à Engie devraient tomber « en dessous de 1 TWh », « on s'approche du rien », souligne un proche du groupe.

Considérablement réduits depuis le début de la guerre en Ukraine, les volumes de gaz russe livrés par Gazprom à Engie représentent 4 % du total de ses approvisionnements, soit 1,5 TWh. Compte tenu de ce niveau très bas, Engie se veut rassurant. « Eviter la panne de gaz ? Oui on va y arriver cet hiver », a même fait valoir Claire Waysand, la directrice générale adjointe d'Engie, lors d'une table ronde aux universités d'été du Medef lundi.

Une situation précaire
Toutefois, ce nouveau revirement de Moscou rappelle que la situation reste très précaire. Si les stocks de gaz sont très largement remplis en France, à hauteur de 91 %, ce qui représente selon les pouvoirs publics environ deux mois d'avance sur le rythme traditionnel, au niveau européen, la situation est moins flatteuse. Les stocks ne sont remplis qu'à 80 %, contre une moyenne de 82 % atteinte au cours des cinq dernières années précédentes.



Kweeped from media.lesechos.com by actualites 91 days ago
More Kweeps From media.lesechos.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading