Hypothèse de Sapir-Whorf


ling-oui-stick

Whorf (1940:213-14):

"Nous disséquons la nature en suivant les lignes dessinées par notre langue native. Les catégories et les types que nous dégageons du monde des phénomènes, nous ne les trouvons pas pour la raison qu'ils frappent quiconque les observe. Au contraire, le monde est présenté comme un flux caléidoscopique d'impressions qui doivent être organisées par notre esprit - ce qui signifie, en large part, qui doivent être organisées par les systèmes linguistiques de nos esprits. Nous découpons la nature, nous l'organisons en concepts, et nous lui donnons la signification que nous lui donnons car nous sommes largement partie prenante d'un accord qui organise les choses de cette façon - un accord que toute notre communauté linguistique partage, et qui est fondu dans les codes de notre langue. Cet accord est bien évidemment implicite et non-dit, mais ses termes sont obligatoires; la seule façon que nous ayons de parler est en souscrivant à l'organisation et à la classification des données telles que décrétées dans cet accord."

Sapir (1958:69):

"Les humains ne vivent pas uniquement dans le monde objectif. Ils ne vivent pas non plus seuls dans le monde de l'activité sociale telle que comprise ordinairement. Au contraire, ils sont à la merci de la langue particulière qui est devenue le moyen d'expression dans leur société. Il est assez illusoire d'imaginer qu'on s'ajuste à la réalité essentiellement en dehors de l'usage de la langue, et que la langue est juste un moyen quelconque de résoudre des problèmes de communication ou de réflexion spécifiques. Le fait est que le 'monde réel' est, dans une large mesure, construit inconsciemment sur les habitudes linguistiques du groupe. Il n'existe pas deux langues qui soient suffisamment similaires entre elles pour être considérées comme représentant la même réalité sociale. Les mondes dans lesquels vivent différentes sociétés sont des mondes distincts, et non pas le même monde avec juste des étiquettes différentes attachées aux choses... Nous voyons, entendons et faisons autrement l'expérience des choses de la manière dont nous le faisons car les habitudes langagières de notre communauté nous prédispose à certains choix d'interprétation.



Kweeped from arbres.iker.cnrs.fr by blindman 2699 days ago
More Kweeps From arbres.iker.cnrs.fr
xbmacx

04/06/14 22:57

http://bit.ly/UcBVrA 

xbmacx

04/06/14 22:58

Le Dictionnaire de la Zone : http://goo.gl/0eQJH 

blindman

05/06/14 10:40

Très nécessaire ;-)

xbmacx

05/06/14 10:52

Por cxiu kun minimumo kulturo

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading