La découverte de la tombe de Ludovico Sforza, guerrier mécène de Léonard de Vinci


histoire, renaissance, italie, ludovico sforza, léonard de vinci
La découverte de la tombe de Ludovico Sforza, guerrier mécène de Léonard de Vinci

Depuis plus de 500 ans, que sait-on de la sépulture du duc de Milan ? Serait-il inhumé dans la collégiale de Loches, comme nous le relatent les sources écrites, ou tout au contraire ailleurs ?

Ludovico Sforza, duc de Milan, rival des rois de France, fut captif dans la prison de Loches 4 années durant.
Il y décède le 27 mai 1508.

Né en 1452, Ludovico, dénommé « le More », est le second fils de Francesco Sforza, duc de Milan.
Son passé est celui d’un condottiere (capitano di ventura) et d’homme de guerre, réprimant la ville de Gênes et la Toscane avant de prendre le pouvoir et le duché de Milan en 1479. Il est aussi un grand mécène, accueillant nombre d’artistes dont Léonard de Vinci qui résidera à Milan de 1482 à 1500. Nous devons à Ludovico Sforza plusieurs commandes dont La Belle Ferronnière, La Dame à l'hermine, mais surtout la Cène… Fait prisonnier par les armées françaises, il est enfermé à Loches jusqu’à sa mort en 1508.

Son amour de la musique, des beaux esprits et des mises en scène spectaculaires expliquent les faveurs qu’il déversa sur Léonard de Vinci, dont il partagea la passion pour les sciences.

Grâce à lui Léonard peignit « La Cène » pour les dominicains de Santa Maria delle Grazie et réalisa la décoration de quelques pièces du château.
Sa culture et les fastes de son mécénat furent chantés par de nombreux courtisans littéraires qui, à l’instar de Castiglione, déplorèrent la dispersion de son cercle après 1499.

Taciturne et enclin au secret, Ludovic le More avait épousé en 1491 Béatrice d’Este, fille d’Ercole d’Este de Ferrare et sœur d’Isabelle d’Este. Béatrice, quinze ans et demi, dont il appréciait la turbulence, mais qui ne parvint pas à l’arracher à ses maîtresses. Sa mort en couches (janvier 1497) le plongea dans de tels remords qu’il multiplia les dons à l’Église pour assurer son salut aux dépens de ses intérêts.

****
#story

La famille Sforza, c’est la grande famille de Milan, avec les Visconti.

Quand le roi de France Charles VIII a voulu conquérir Naples, Ludovic Sforza n’a vu aucun inconvénient à le soutenir et à laisser passer ses troupes. Ce qu’il ne savait pas, c’est que dans les bagages de Charles VIII, il y avait son propre cousin Louis, duc d’Orléans [et futur Louis XII]. Quand ce dernier a découvert Milan lors de son passage, il a été ébloui. En France, on sortait tout juste du Moyen Age et, à Milan, le futur roi de France a basculé en pleine Renaissance. Plus tard, Louis XII voudra absolument prendre le Milanais que Sforza tenait de leur grand-mère commune. Et là, Sforza sera lâché par beaucoup de monde



Kweeped from pbs.twimg.com by charles 1074 days ago
More Kweeps From pbs.twimg.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Physiocrates vs Naturalistes

Kweeped from www.cairn.info by charles 2 days ago


La physiocratie est une école de pensée économique, politique et juridique, née en France à la fin des années 1750.
La physiocratie constitue aussi un important courant de réforme du droit et de la politique au xviiie siècle, du fait de leurs théo [...]

charles

Manouchian, sa dernière lettre

Kweeped from www.kweeper.com by charles 94 days ago

...

charles

Sieyès - le tiers état

Kweeped from www.kweeper.com by charles 23 days ago


...

charles

My Deep Conception N°47 : djoudjou-kalaba

Kweeped from www.mixcloud.com by charles 996 days ago


Photo d'illustration: Masque Bamoun.

C'est depuis le sud de l’Egypte, que les Bamilékés seraient arrivés au Cameroun dans la plaine du Mbam en région tikar vers le milieu du 12ème siècle.

Les égyptiens anciens appelaient leur langue le Medu [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading