ALPHONSE BENI


cinema
ALPHONSE BENI

Alphonse Beni, acteur et réalisateur camerounais possède une carrière des plus singulières qui soit: jouissant d’une réputation d’auteur « disco » quasiment culte en Afrique, on le voit aussi bien jouer sur les plateaux des comédies érotiques d’Eurociné que faire le ninja approximatif chez cette vieille fripouille de Godfrey Ho. Pourtant, malgré sa flamboyante carrière d’acteur, sa véritable passion est la réalisation ; c’est pourquoi Beni est ici d’abord considéré comme un cinéaste…
Il commence sa carrière dans son pays natal, le Cameroun, où il tourne plusieurs courts métrages avant de partir en France.

Ainsi, Alphonse Beni peut-il être considéré comme un véritable pionnier du cinéma camerounais, lui qui commence à produire et réaliser des courts-métrages de fiction dès 1971 ("Fureur au poing", "Un Enfant noir";-) et passe au long format en 1974 avec "Les mecs, les flics, les p…".

Pour être un pionnier, il n'en demeure pas moins une exception dans le paysage cinématographique camerounais, et ce à plusieurs titres.

D'abord, il est l'un des rares cinéastes qui puisse se targuer d'une véritable indépendance financière vis à vis de l'organisme étatique.
Ses films sont majoritairement produits en faisant appel à des capitaux privés étrangers (via des co-productions avec la France, L'Italie ou le Gabon et des accords publicitaires avec par exemple la firme Toyota).

Ensuite, il choisit, contrairement à la majorité de ses collègues dont les films décrivent la réalité camerounaise sur un mode documentaire ou auteurisant, d'épouser une forme de narration proche du modèle des séries B occidentales ou asiatiques, s'adaptant au goût du jeune public camerounais, friand de films d'action, de musique pop et de karaté.

"Les Mecs les flics, les p..." "Danse mon amour" ou "Saint voyou" ne sont ainsi que des transpositions à la sauce locale des standards occidentaux.
Le héros de ces films en étant généralement Alphonse Beni lui-même.

#cinema

La suite : http://www.nanarland.com/acteurs/acteur-alphonsebeni-alphonse-beni.html 



Kweeped from www.toutpourleforage.com by charles 782 days ago
More Kweeps From www.toutpourleforage.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

The Rumba Kings - Trailer

Kweeped from www.youtube.com by charles 146 days ago


Since its inception in the 1940s, Congolese Rumba has invited its listeners to get on their feet, dance and feel joy. Brain’s film combines concert footage, interviews and archival images (featuring both fabulous fashions and infectious dance moves) to do [...]

charles

Un revenant - Film Complet

Kweeped from www.youtube.com by charles 19 days ago


A propos des Gillet, Henri Béraud, écrivain lyonnais, écrivit un roman "ciel de suie" inspiré d'un fait divers les impliquant.
L'affaire était connue à Lyon, mais par oui-dire et ragots, car elle fut étouffée.

Une des versions : la fille aurai [...]

antivol

1 heure avec Bertrand Tavernier

Kweeped from www.youtube.com by antivol 128 days ago


22 Octobre 2016
Rencontre avec Bertrand Tavernier au Cinéma Les Fauvettes à Paris à l'occasion de la sortie de son film "Voyage à travers le cinéma français".
Interview de Jean-Pierre Lavoignat

antivol

Bertrand, inchangé, jusqu’au bout…

Kweeped from www.kweeper.com by antivol 177 days ago

Extrait de l'entretien de Philippe Meyer par Jean-Claude Raspiengeas
dans La Croix le 25/ 03/2021
https://www.la-croix.com/amp/1201147735?__twitter_impression=true 

Et aussi :
https://www.franceinter.fr/emissions/le-grand-atelier/le-grand-atelier-28-m  [...]

antivol

Soudain … L'amour du cinéma

Kweeped from www.kweeper.com by antivol 178 days ago


Extrait de l'article de Frédéric Mercier
Source: Transfuge 25 mars 2021
https://www.tribunejuive.info/2021/03/27/frederic-mercier-so-long-tatav/ 

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading