L'invention de l'Afrique" de Valentin-Yves Mudimbé


essai, philosophie
L'invention de l'Afrique" de Valentin-Yves Mudimbé

« L’Invention de l’Afrique. Gnose, philosophie et ordre de la connaissance » (The Invention of Africa. Gnosis, Philosophy and the Order of Knowledge), de Valentin-Yves Mudimbe, traduit de l’anglais par Laurent Vannini, Présence africaine

Trente-trois ans. Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour traduire l’essai incontournable des études africaines, The Invention of Africa, de Valentin-Yves Mudimbe ? Voilà une énigme qui n’a cessé de hanter Mamadou Diouf. Enseignant à l’université Columbia, à New York, il dirige la collection dans laquelle paraît L’Invention de l’Afrique. « C’est probablement l’un des livres des études africaines les plus utilisés dans le système universitaire. Il n’y a pas un étudiant en ce domaine qui ne l’ait lu », avance-t-il.

Et pour cause, L’Invention de l’Afrique est devenu un classique dès sa parution en 1988 et a opéré une rupture comparable à celle provoquée par Edward Said (1935-2003) avec L’Orientalisme (1978 ; Seuil, 1980) – les deux auteurs se lisant d’ailleurs et s’appréciant mutuellement. L’essai de Mudimbe paraissait en un moment où le débat sur la philosophie africaine, qui battait son plein depuis les années 1960-1970, soulevait la question de ce que pourrait être un savoir à proprement parler africain, en montrant les limites du regard occidental dans l’appréhension des réalités africaines.

Comment les discours d’explorateurs, d’agents coloniaux, d’anthropologues et de missionnaires ont-ils façonné un savoir sur l’Afrique ? Réunir cette « bibliothèque coloniale », qui a « inventé » une Afrique perçue comme le pendant négatif de l’Occident, était un des objets du livre. Raison pour laquelle, selon la philosophe Nadia Yala Kisukidi, maîtresse de conférences à Paris-VIII, « il est central qu’il paraisse en France dans une période où fleurissent des discours sur l’Afrique qui la présentent encore comme radicalement différente de l’Europe. Cela devrait pouvoir aider à voir en quoi ils restent emprisonnés dans de vieilles lignes ethnologiques ».

******

V.Y. Mudimbe est né le 8 décembre 1941 à Jadotville (Likasi) en RDC

Sa famille quitte le Zaïre pour échapper à la dictature de Mobutu au début des années 1980 .
Après avoir enseigné au Haverford College et l'Université Stanford, il enseigne actuellement à l'Université Duke.



Kweeped from kweeper.com by charles 202 days ago
More Kweeps From kweeper.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

charles

Soustraire l'Afrique de la pensée coloniale

Kweeped from www.youtube.com by charles 189 days ago


Mamadou Diouf est enseignant à l’Université de Columbia à New York. Il dirige également la collection "Histoire, Politique et Société" des éditions Présence africaine. C'est dans cette collection que paraît un livre dont il a écrit la préface : [...]

antivol

Essai d'Isabelle Adjani

Kweeped from www.youtube.com by antivol 2617 days ago


Essai d'Isabelle Adjani (à 15 ans) pour le film « Le Sauveur » de Michel Mardore.
Elle est en compétition avec Muriel Catala.
Et la gagnante est …
Suspense !
Commentaire de Michel Mardore.

unbowed

Traité des excitants modernes

Kweeped from www.kweeper.com by unbowed 3697 days ago

LA QUESTION POSEE

L’absorption de cinq substances, découvertes depuis environ deux siècles et introduites dans l’économie humaine, a pris depuis quelques années des développements si excessifs, que les sociétés modernes peuvent s’en trouver mo [...]

kris67

Au Voleur !!!

Kweeped from www.youtube.com by kris67 4112 days ago


Un animateur emprunte l'identité d'un voleur de banque (avec cagoule) et essaye d'agir normalement ....
(comme si de rien n'était)
-- Hilarant --

delormos

Auteur d'une apologie de Ben Ali, Antoine Sfeir fait son mea culpa

Kweeped from www.rue89.com by delormos 3945 days ago


Depuis 2006, pour l'ancienne opposition tunisienne, une seule explication était envisageable : Antoine Sfeir s'était forcément fait payer par le régime de Ben Ali via l'ATCE (Agence tunisienne de communication extérieure), l'organe officiel de promotio [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading