THORSTEIN VEBLEN : "Théorie de la classe de loisir" Précédé de Avez-vous lu Veblen ? par Raymond


essai, economie, litterature, thorstein veblen
THORSTEIN VEBLEN : "Théorie de la classe de loisir" Précédé de Avez-vous lu Veblen ? par Raymond

« Connaissez-vous Veblen ? » sont les premiers mots de Raymond Aron dans sa préface de la Théorie de la classe de loisir, de Thorstein Veblen.

Théorie de la classe de loisir, en anglais "The Theory of the Leisure Class", est un essai du sociologue et économiste américain Thorstein Veblen paru en 1899. Il y expose notamment le concept de consommation ostentatoire.

Dans cette œuvre majeure, Thorstein Veblen (1857–1929) analyse le capitalisme non pas par le prisme de la production, comme a pu le faire Marx, mais par celui de la consommation.

Si son œuvre reste encore très peu lue aujourd’hui, les textes de Veblen permettent d’appréhender les dérives de notre système financier, notamment la destruction systématique de notre environnement.

Raymond Aron écrivait ceci en introduction de la version Française de cet essai :

"L'oeuvre de Thorstein Veblen apprend à discerner, au-delà de l'accoutumance à la vie quotidienne, la comédie humaine, la rivalité puérile des adultes en quête d'argent, de gloire et de prestige, jamais capables d'atteindre un but qui fuit à mesure qu'ils en approchent puisque ce but se définit non pas en soi mais par rapport aux conquêtes des autres."

Veblen analyse et détaille les mœurs et habitudes de la classe dominante, qu’il nomme « classe de loisir ». Les membres de cette classe sont aisés et à l’abri des besoins matériels primaires. Ils sont pourtant mus par une constante recherche d’honneurs à travers des actes socialement valorisés afin de se distinguer des autres classes.
Pour l’auteur, « ce concept de dignité, de valeur, d’honneur, appliqué aux personnes ou à la conduite est d’une grande conséquence pour l’évolution des classes et des distinctions de classes ». La classe de loisir cherche constamment à montrer qu’elle peut utiliser son temps pour réaliser un travail non-productif et non vital par le prisme des loisirs. Le terme loisir est ici à comprendre comme « l’ensemble des pratiques différenciées de mise en valeur des richesses accumulées qui s’incarnent dans des modèles culturels de dépenses ».

La classe de loisir va également chercher à exhiber sa capacité à dépenser son argent sans compter, par de la consommation ostentatoire. L’émergence de cette classe est selon Veblen à mettre en parallèle avec celle de la propriété individuelle, qui permet la distinction entre plusieurs groupes sociaux. Le théoricien évoque les mariages forcés et va même jusqu’à désigner les femmes comme le premier bien approprié par les hommes.
Avec l’avènement de la société industrielle, la propriété privée devient un critère de distinction majeur qu’il convient d’accumuler indéfiniment. La recherche d’honneurs et de distinctions est la réelle motivation derrière cette épargne grotesque, et la classe de loisir cherche à tout prix à empêcher une quelconque entrave à cette rétention monétaire. Analyser le capitalisme moderne au prisme de la théorie de Veblen permet ainsi de pointer du doigt les nombreuses contradictions inhérentes à notre système économique.

EXTRAITS :

« L’émergence d’une classe oisive coïncide avec les débuts de la propriété […] Avec le temps, l’activité industrielle évincera peu à peu l’activité prédatrice. Les occasions de montrer physiquement sa vaillance se feront plus rares, ce qui augmentera l’importance de la preuve indirecte de cette vaillance : la propriété. […]

La possession des biens n’avait été prisée qu’en témoignage de la vaillance ; désormais elle est en soi un acte méritoire. La richesse est intrinsèquement honorable, et confère l’honneur à son propriétaire. Par un surcroit de raffinement, il y aura désormais plus d’honneurs et de raffinement à posséder une richesse transmise par des ancêtres, qu’à en acquérir par ses propres efforts. »

« On s’honorait en s’abstenant de tout travail ; aujourd’hui la décence l’exige. […] Chez les personnes raffinées, […] le travail manuel est noté d’infamie, et ce sentiment peut prendre tant de force qu’en des circonstances critiques, il reniera même l’instinct de conservation. C’est ainsi que certains chefs polynésiens, contraints par l’étiquette, choisirent de mourir de faim, plutôt que de porter, de leurs propres mains, leurs aliments à la bouche. »

« Cet aperçu de l’origine du loisir et de la consommation ostentatoire fait apparaître un élément qui leur est commun et fonde pareillement leur utilité : le gaspillage. Dans un cas, il gaspille du temps, et de l’effort ; dans l’autre, des biens. Ce sont deux méthodes pour démontrer la possession de la richesse, et l’ont admet couramment qu’elles sont équivalentes. […] Le gaspillage ostentatoire est un principe directeur. »



Kweeped from kweepmail.com by charles 46 days ago
More Kweeps From kweepmail.com

Add a comment.

If you want to share this kweep with another user, just mention him like this: "@pseudo".

Share
Permalink
AD

 Related Kweeps

antivol

Essai d'Isabelle Adjani

Kweeped from www.youtube.com by antivol 2573 days ago


Essai d'Isabelle Adjani (à 15 ans) pour le film « Le Sauveur » de Michel Mardore.
Elle est en compétition avec Muriel Catala.
Et la gagnante est …
Suspense !
Commentaire de Michel Mardore.

unbowed

Traité des excitants modernes

Kweeped from www.kweeper.com by unbowed 3653 days ago

LA QUESTION POSEE

L’absorption de cinq substances, découvertes depuis environ deux siècles et introduites dans l’économie humaine, a pris depuis quelques années des développements si excessifs, que les sociétés modernes peuvent s’en trouver mo [...]

kris67

Au Voleur !!!

Kweeped from www.youtube.com by kris67 4068 days ago


Un animateur emprunte l'identité d'un voleur de banque (avec cagoule) et essaye d'agir normalement ....
(comme si de rien n'était)
-- Hilarant --

charles

Soustraire l'Afrique de la pensée coloniale

Kweeped from www.youtube.com by charles 145 days ago


Mamadou Diouf est enseignant à l’Université de Columbia à New York. Il dirige également la collection "Histoire, Politique et Société" des éditions Présence africaine. C'est dans cette collection que paraît un livre dont il a écrit la préface : [...]

delormos

Auteur d'une apologie de Ben Ali, Antoine Sfeir fait son mea culpa

Kweeped from www.rue89.com by delormos 3901 days ago


Depuis 2006, pour l'ancienne opposition tunisienne, une seule explication était envisageable : Antoine Sfeir s'était forcément fait payer par le régime de Ben Ali via l'ATCE (Agence tunisienne de communication extérieure), l'organe officiel de promotio [...]

×

Change header

Upload
To crop this image, drag a region below and then click "Save Image"
Uploading